mercredi 12 octobre 2011

Steve Jobs, Richard Stallman et nous...

Je copie/colle une discussion qui me paraît avoir du sens et mérite d'être ressortie du trou noir qu'est facebook. Elle met au prise quatre participants dont j'ai juste mis les initiales : GG (moi), MB, HC, MH (plus Sarah en guest). Elle débute sur le partage de cet article de 01net : Richard Stallman se dit « content que Steve Jobs soit parti », qui renvoie lui-même à un billet sur le blog de Richard Stallmann, une icône du monde du logiciel libre, dont les phrases choc peuvent être traduites ainsi :

Steve Jobs, le pionnier de l’ordinateur conçu comme une prison cool, mise au point pour supprimer leur liberté aux idiots, est mort. (...)

Je ne suis pas content qu’il soit mort, mais je suis content qu’il soit parti.

Là-dessus s'engage une discussion animée que voici :

Lire la suite...

lundi 1 décembre 2008

Ce dimanche, il pleuvait.

ubuntuparty.png

Du coup je ne suis pas allé jouer au foot.

Après notre brunch-visite en amoureux du musée des Arts et Métiers, je suis allé (seul, y'a des limites quand même) à la Cité des Sciences assister à deux conférences données à l'occasion de l'Ubuntu Party.

Bon, je vois que ça ne vous dit pas grand chose comme ça, une Ubuntu Party. Rappel de quelques fondamentaux :

  • Une Ubuntu Party, c'est un petit rendez vous plus ou moins festif, comme il s'en organise un peu partout en France, autour d'Ubuntu.
  • Ubuntu, c'est une distribution (une marque quoi) de Linux, réputée pour s'adresser au plus grand nombre. D'ailleurs ils en ont parlé dans Libé récemment.
  • Linux, c'est un système d'exploitation, comme Windows XP ou Vista. Mais lui est libre, et ça change beaucoup de choses. J'en ai déjà parlé là par exemple.

Bref, j'y étais, et les conférences sur les formats de fichiers et la vente liée étaient intéressantes (on peut les revoir ici), même si je n'ai pas appris tellement de choses par rapport à ce que j'avais déjà lu sur le net, elles s'adressaient plutôt aux non-avertis.

Lire la suite...

lundi 17 novembre 2008

Minute geek

Des liens intéressants, en vrac :

... while people who describe themselves as 'very happy' spend more time reading and socializing ...

Par conséquent, le downgrading est la possibilité de ramener ton ordinateur, très en pointe, à l’heureuse condition de programmes plus anciens. En payant.

  • Hier, j'ai adhéré à l'APRIL (Association de Promotion et de Défense du Logiciel Libre), et fait un don à Wikipedia
  • Une publicité est apparue dans les rues de Paris :

Offrez Office à votre PC pour 79€

(le prix public de la version pro est de 630€). Du coup des gens ont l'ami Regit a imaginé cette affiche-là pour OpenOffice. C'est facile, pas très bien imparfaitement composé (n'est pas graphiste qui veut, me répondra-t-on ;) ) et ça n'aura malheureusement aucun impact médiatique, mais il reste que le fond de l'histoire est vrai.

  • Enfin j'ai un peu frémi en voyant cette photo. Toutes les rues de la petite couronne ont ainsi été scannées par Google Street View (les habitants de Houilles sont encore hors de danger, mais pour combien de temps encore ? ;) ). C'est dingue techniquement, et aussi... un peu angoissant.



View Larger Map

mardi 17 juin 2008

Vente liée, suite...

Au moment du vote du paquet fiscal, j'avais ajouté que ce gouvernement était beaucoup plus conservateur que libéral... En voici une autre preuve, qui me touche particulièrement. En gros, Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation, et à ce titre garant de la défense du consommateur, refuse que les prix des différents éléments d'un ordinateur (en gros le matériel d'un côté et les logiciels de l'autre) soient ne serait-ce qu'indiqués ! Lire l'article du standblog : Vente liée : consternation sur l'attitude de Luc Chatel. Une seule explication possible : il est pieds et poings liés par les lobbys de l'industrie logicielle, et en premier lieu Microsoft.

Lamentable.

jeudi 12 juin 2008

Nouveau thème et racketiciel

... pour fêter la sortie de la nouvelle version de dotclear (le moteur du blog). Un peu plus plus moderne comme ça, tout en gardant le vert de notre mariage et des compagnons. J'aime bien.

Dans la série mes déboires informatiques, je me lance dans une procédure de remboursement d'une licence de Windows Vista, suite à l'achat d'un portable de la part de ma frangine. Ca risque d'être sport vu l'accueil téléphonique que j'ai eu de la part de MSI, à base de on ne rembourse pas Vista c'est offert ! (ce qui est faux, Vista a été payé par MSI et son coût est compris dans le prix de vente) et de mais vous saviez bien que Vista était compris dedans avant d'acheter ! (comme si on avait le choix...). Mais je m'en fous, je sais que le combat que je mène est juste (lire ce vieux billet), alors j'irai aussi loin que possible. Plus d'info là sur le site racketiciel. C'est quand même fou d'être bloqué dans l'utilisation de son portable parce qu'on ne veux pas de Vista ! Et après le patron de Microsoft ose fanfaronner sur ses chiffres de vente...

Plus joyeux : dans la série vacances,un voyage au... Niger, avec FX et chez Etienne, deux vieux potes (chefs scouts), se profile cet été ! :) Joie joie joie.

Mise à jour : suite à un envoi de mail sans réponse, et deux-trois appels à différents services, le service technique de MSI (0821 2000 49) m'a enfin donné la marche à suivre. Je dois envoyer un recommandé à M. le responsable commercial, MSI Computer, 12 bd de Strasbourg, 77600 Bussy St Georges, avec une photo de mon refus du CLUF (Contrat de Licence Utilisateur Final). Vu que j'ai réinstallé Linux sur la machine ça va être coton ça...