Toronto #8: comment University Settlement est devenu l’épicentre de notre vie quotidienne.

Tout d’abord, toutes nos excuses pour le silence des dernières semaines. Chaque semaine, nous pensons au blog et chaque semaine, nous sommes rattrapés par le tourbillon de la vie quotidienne de la famille nombreuse (j’en vois quelques-uns au fond qui voient de quoi je parle…)

Déjà deux mois d’école, et nous ne sommes même pas en vacances, nous 🙂 Je ne trouve sincèrement pas que les enfants soient plus fatigués, avec ce rythme d’école 8h35-15h35, cinq jours par semaine. Une fois par mois environ, ils n’ont pas classe le vendredi, cette journée est alors utilisée par les professeurs pour se réunir et/ou se former. Cela permet aux enfants de souffler un peu s’ils ont le bonheur d’avoir un parent qui peut prendre sa journée, ou de profiter d’autres activités (Gabriel va par exemple faire une journée de tournoi d’échecs début décembre, pizza incluse bien sûr!)

Une deuxième mamie, Mamie Pat, est venue nous rendre visite début octobre (et est rentrée en France avec quelques virus!), Léonor a eu 12 puis 13 mois et fait littéralement ses premiers pas; les enfants nous demandent constamment de traduire des mots, dans les deux sens d’ailleurs, Elisabeth a même réclamé un dictionnaire pour la classe!

Je voulais revenir sur une grande chance qui nous a été offerte en cette rentrée, celle de pouvoir intégrer le centre communautaire d’University Settlement, situé à peine à une dizaine de minutes à pied de chez nous. Comme Guillaume le mentionnait dans le billet précédent, Elisabeth et Gabriel s’y rendent chaque soir après l’école pour le goûter et des activités culturelles et sportives.

Début octobre, nous avons également été contactés par la crèche de ce centre qui avait une place pour Léonor! Il a donc fallu se désister de la première crèche où elle aura donc passé cinq semaines, puis faire une nouvelle adaptation. Tout se passe très bien, Léonor a accès a une section spacieuse pour les bébés, à une grande aire de jeux extérieure, à la piscine (!) et surtout aux bons petits plats d’une cuisinière qui travaille à plein temps pour la crèche!

University Settlement a été fondé en 1910 (ce qui est trèèèès vieux pour le Canada) afin d’aider les nouveaux arrivants à s’installer (to settle) dans ce quartier qui est très proche de l’Université de Toronto et de University Avenue. J’aime beaucoup le fait que plus de cent ans plus tard, ce centre communautaire nous accueille dans sa stricte vocation. A 17h20 (peut être tôt pour la France, mais complètement normal ici), nous pouvons aller chercher Léonor, descendre un étage, puis récupérer les deux grands de leur activité périscolaire. Immense luxe!

D’ailleurs, ce mercredi, nous allons fêter Halloween ensemble, tous âges confondus… Rappelez-nous de vous raconter…

3 réflexions au sujet de « Toronto #8: comment University Settlement est devenu l’épicentre de notre vie quotidienne. »

  1. Ravis de vous lire à nouveau et de retrouver votre vie torontoise.
    Happy halloween , kisses
    Mamie Pat et Papi Simon
    Ps : mamie Jacq a bien reçu son tube de crème hihi

  2. Formidable de pouvoir partager votre quotidien à travers vos posts !
    Et quel plaisir de savoir que vous trouvez vos marques et que le système présente une autre organisation.
    De grosses bises et à tout bientôt

  3. Bravo les Amis pour cette superbe adaptation !
    Vous vous donnez tous les moyens pour vivre cette belle expérience et profiter de ses enrichissements ☺️
    Heureux de savoir que vous vous sentez bien et que les enfants trouvent leur place.
    Et comment tu t’adaptes à ton travail Sarah ?
    Et toi Guillaume, comment tu te sens ?
    Gros bisous des Cham’s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *