Toronto #10: sortir de la ville

Ce week-end, nous sommes sortis de Toronto pour la première fois depuis notre arrivée ! La ville est si vaste, et si bien équipée en espaces verts et autres plages que nous avions plutôt bien supporté notre été citadin.

Nous avons donc profité d’un « PA day » (pour Professional Activity day, c’est une journée de formation des instituteurs, à peu près mensuelle, pendant laquelle les enfants n’ont pas classe), pour partir en grand week-end.

Les premières neiges de l’année sont bien sûr arrivées jeudi soir, la veille de notre départ ! Les collègues m’ont assurée que les routes seraient parfaitement dégagées et praticables, et ils avaient raison. Nous avons donc pris la route vers Niagara-on-the-Lake, qui comme son nom l’indique est au bord du lac Ontario. La petite ville balnéaire, ancienne capitale de la province, était ce jour là toute recroquevillée sous la neige. Notre chance : elle abrite un très beau (et bon!) pub irlandais, le Irish Harp Club, où nous avons pu faire une gustative pause déjeuner (note de Guillaume : penser à y réserver une semaine de vacances, à l’occasion 🙂 ).

Une vingtaine de kilomètres plus au sud, le long de la rivière Niagara, se trouve Niagara Falls. Nous avions choisi la facilité et le confort, avec une grande chambre familiale au Sheraton on the falls, avec vue sur les chutes. La belle surprise fut d’apprendre qu’une compétition internationale de feu d’artifices y était en cours: nous avons pu assister à deux magnifiques spectacles les vendredi et samedi soirs, tirés par les concurrents finlandais puis brésiliens, en direct de la chambre et en pyjama!

Pour le reste, nous avons succombé aux classiques sirènes du lieu: promenade le long des chutes, tour en bateau au pied des chutes, déjeuner au Hard Rock Café… Les enfants ont profité chaque soir de la piscine de l’hôtel pour nous montrer leurs grands progrès.

Sur le retour, et de nouveau sous la neige, nous avons continué vers le sud jusqu’aux côtes du lac Erié (il va vous falloir réviser votre géographie des grands lacs, pas vrai?), précisément à Crystal Beach, autre petite ville de bord de lac complètement déserte ! En Canadiens d’adoption, les enfants ont repris des forces avec mac and cheese et verre de lait, et Guillaume a savouré son premier surf and turf (note de Guillaume : et c’était trop copieux ! j’aurais sûrement mieux fait de prendre le Fried Haddock du jour 🙂 ).


Afficher une carte plus grande

Un week-end dépaysant qui nous a fait beaucoup de bien et nous a permis d’avoir une autre vision de l’Ontario et du Canada !

Une réflexion sur « Toronto #10: sortir de la ville »

  1. Les gogo! Quel beaux week end et ce concours de feux d’artifices c’est Génial! J’adore lire vos aventures et pense très très souvent à vous même si je ne prends pas régulièrement de vos nouvelles. Je vous aime et embrasse tous les 5 très fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *