J’adore.

J’ai un contact particulier avec le peuple.

Quand le ou la responsable politique parle de la relation entre lui et le peuple, alors il se vautre par définition dans le populisme.

Je n’aime hurler avec les loups mais… je trouve ça consternant.

3 réflexions au sujet de « J’adore. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *