Télégramme du fond de mon ensommeillement

Mémoire terminé stop – 56 pages, 1380 lignes et 10900 mots stop – Cent fois l’heure d’aller retrouver Sarah dans notre lit douillet stop – Vivement le retour à la vie normale, j’en peux plus stop

PS: Pour le fun le titre du mémoire : « Ingénierie des modèles et pérennité dans une PME ». La problématique : « Comment maintenir une activité récente et en développement, liée à un outil non pérenne ? ». Génial non ?

Organza et Nespresso…

Enfin, atterrissage – après cette première semaine post-vacances pleine de gardes et de cours ! Un peu de temps vendredi dernier pour passer chez Pronuptia avec ma ch’tite PK, émerveillement devant les toutes premières robes présentées, et promesse de revenir à la fin du mois pour commencer à essayer… avec Marion et Maman ! En parlant de Maman, hier, remarque pertinente sur la liste de mariage… p’tet bien que je vais réussir à convaincre le Guigui du bienfondé du dépôt d’une liste dans un grand magasin… avec ses petites cuillers et Nespresso en folie… mais chut, il serait malpoli de s’étendre plus sur le sujet. A part ça, je précise aux lectrices féminines de ce blog être dans une grande décompensation – suis devant le DVD de Clara Sheller avec Chatounet !

Entre deux pages de mémoire…

A mon tour de faire un compte rendu de ce retour du Portugal.

Le voyage fut un grand moment de vie, à deux, tout au long des routes portugaises. Tout plein de belles images que j’aimerai pouvoir conserver en tête (à ce sujet, les photos de notre périple sont sur l’album).

La rentrée est effectivement pénible, avec toutes ces échéances universitaires (et autres) condensées en si peu de temps. Le 10 octobre vers 15h, en sortant de ma soutenance de mémoire, je perdrais définitivement mon statut d’étudiant en échange d’une part (temporaire ?) de liberté. Rien de très précis sur ce qui m’attend après, si ce n’est l’envie de gagner en temps disponible, histoire de pouvoir en prendre pour tous ceux que j’ai pu ne pas beaucoup voir ces derniers mois/années, de m’occuper de notre mariage, de mener à bien ma dernière année de chef scout, de me vider la tête un peu aussi.

Comme vous le savez (ou pas) je vais m’investir dans la crêperie dans les semaines à venir et pour quelques temps. Ma mère me l’a proposé (demandé ?), et le principe ne va pas pour me déplaire. Apprendre un nouveau métier qui me servira probablement à l’avenir, être mon co-patron, etc. J’ai un peu acquis la certitude que je ne suis pas fait pour être salarié. En tout cas pas dans les conditions qui étaient celles de mes environnements d’apprentissage.

A croire que c’était écrit.

Retour au monde réel…

Un nouveau billet pour cette fin de septembre un peu fraîche… Et oui, nous sommes rentrés du Portugal, et puis il faut avouer que je viens également d’envoyer un mail à un nombre assez large de personnes concernant ce blog. Guillaume n’est pas encore rentré, pour cause de réunionnite de travail aiguë, fin du DESS oblige. En conséquence, je ne cache pas mon plaisir de tapoter plein pot sur le clavier… On se plaint de toutes ces obligations et milliers de petites choses à faire qui déboulent, mais ça me plaît fondamentalement. Ca va avec le bouillon et l’agitation parisienne. Mes excuses à ceux que je n’ai pas contactés depuis des mois voire franchement plus (Edwin ?) et que je sollicite à propos de ce blog. N’hésitez pas à commenter si ça vous chante. Quant à Jean (Marion) et/ou Pauline (Pommier), j’espère que vous saurez via ce blog que c’est grâce à vous qu’on se marie !

That’s all for tonight. Write later !

PS Espérons que Guillaume modifiera vite la photo de la page principale, on en a quand même fait de plus élogieuses au Portugal ! PPS Euh… Ai rien dit sur le mariage… c’est qu’on a pô franchement avancé ces dernières semaines, arf arf…

Pré vacances…

Témoignage en direct de la conférence « Requirements Enginnering 05 », amphi Richelieu de la Sorbonne. L’amphi est classe, la présentation en anglais devant nous a du mal à accrocher mon attention, d’autant plus avec cette satanée connection wifi…

Nous partons au Portugal dans deux jours, c’est cool. Ca fait du bien de partir en vacances en amoureux, c’est juste dommage que je sois obligé de me déplacer avec cette masse de travail…

Je t’aime ptit coeur. Merci pour ta patience hier soir.

Week end sous le soleil…

Premier vrai billet en effet… pour signaler la sortie ces derniers jours de trois monuments de la littérature magazinesque : Marions nous, Mariée magazine et Mariages magazine. Leur fond de commerce étant de servir tous les ans les mêmes articles, pour les numéros de ce trimestre, ce sont les robes 2006 – mais finalement les intéressées changent elles aussi d’année en année. Guillaume en est un peu navré, mais ce sentiment est assez proche de sa navr-itude concernant les magazines (féminins…) tout court. So Foot exclu, of course. 😉

Espérons que Guigui ait pu parler vin (et cidre!) avec son papa. Les foires aux vins approchent et ce serait dommage de rater le coche.

Pour ce qui est de la robe – vivement le retour du portugal, et la 1ère visite au pronuptia raspail, qui avait l’air charmant et classieux. Quelques mots clés concernant une des robes vues, allez, soyons fous « soie froissée vanille ». Ca va en remuer du Guigui, ça, mes messieurs dames !

Toute vôtre,

Sarah.

Premier billet

Bonjour tout le monde et bienvenue !

Nous sommes le 27 août 2005, je viens d’installer DotClear sur mon PC en local, c’est à Mimille que je dois le tuyau (merci à lui). Ici donc, jusqu’au 17 juin prochain (au moins…), Sarah et moi, nous allons faire ce que font déjà des milliers de djeun’s -plus ou moins brillament, mais nous on fera des efforts- à travers la Terre : nous allons bloguer.

A travers cette multitude de billets que nous vous promettons, nous tâcherons de vous faire partager un peu de notre préparation de ce moment unique qui s’annonce. Un peu d’émotion, un peu d’humour, un peu de sarcasmes, pas mal de stress… J’espère que ça le fera bien.

En tout cas vivement la suite. Rock on.